Lexique

Certains termes techniques vous semblent difficiles à comprendre ? Veuillez trouver ci-dessous  quelques définitions afin de vous aider à comprendre nos différentes activités. Nous restons à votre disposition pour toutes questions supplémentaires.

A | B | C | D | F | G | IM | O | P | R | S | T

A

Anti- contaminant
Barrière physique perméable entre terrain naturel et les matériaux sélectionnés.

Anti- érosif
Limite l’érosion due aux intempéries.

Atoxique
Non toxique pour l’environnement.

B

Bidim
Souvent et improprement appelé Bidim, du nom du leader historique des fabricants de ce produit, les géotextiles, tissus généralement en matériaux synthétiques sont destinés aux travaux de bâtiment, de génie civil et d’agriculture.

C

Capacité de débit au plan
Capacité d’un produit à conduire de l’eau dans sa structure.

Certification ASQUAL
C’est la certification française des caractéristiques du produit, annoncées par le producteur et vérifiées par des laboratoires extérieurs agréés.

D

Déformation à l’effort de traction maximale
Résultat en pourcentage de la déformation du produit sous traction.

Dossé
Plié en 2 sur la largeur puis roulé . ( ex rouleau en 4 m dossé : le rouleau a un visuel de 2 m de large)

Drainage
Le géotextile de drainage collecte et transporte les eaux pluviales, souterraines dans son plan.

F

Filtration
Le géotextile de filtration permet la retenue de fines particules et le passage de fluides à travers lui.

Filtre à sable vertical  drainé
Du sable lavé est utilisé comme système épurateur. La perte de charge est importante . Le dispositif nécessite un exécutoire compatible (dénivelé important).

Filtre à sable vertical non drainé
Du sable lavé se substituant au sol naturel est utilisé comme système épurateur et le sol en place comme moyen dispersant (système d’infiltration).

Fongicide
Substance conçue pour éliminer ou limiter le développement des champignons .

G

Géomembrane
C’est une nappe plastique  étanche  qui s’assemble par thermo-soudure en général.

Geocomposite de drainage
Composé de deux filtres géotextiles et d’une âme drainante (pehd) formant ainsi une structure d’une grande capacité de débit.

Geogrille tridimensionnelle
Composé de trois géogrilles formant une structure volumique destinée au maintien des terres.

I

Imputrescible
Qui ne s’altère pas dans le sol à pH normal.

M

Marquage CE
C’est la conformité obligatoire et légale à la norme européenne des géotextiles comme produits de la construction. Les valeurs des produits sont annoncées par le producteur et son système qualité est vérifié par un audit.

Masse surfacique
Poids du produit exprimé en gramme par mètre carré.

O

Ouverture de filtration
Capacité du produit permettant le passage des fluides .

P

Perforation dynamique
Méthode de détermination de la résistance des géosynthétiques à la pénétration par un cône d’acier tombant en chute libre d’une hauteur déterminée. Le degré de pénétration constitue une indication sur le comportement du géosynthétique lors de la chute de pierres anguleuses sur sa surface.

Perméabilité normale au plan
Méthode d’essai pour déterminer la perméabilité à l’eau d’une couche d’un géotextile ou produit apparenté normalement à son plan.

Poinçonnement
Méthode de détermination de la résistance au poinçonnement des géotextiles.

Poinçonnement statique CBR
Méthode de détermination de la résistance au poinçonnement des géosynthétiques par mesurage de la force requise pour enfoncer un poinçon plat au travers du géosynthétique.

Protection
Le géotextile de protection protège la géomembrane des perforations, tous types de canalisations enterrées. Ils peuvent être également utilisés lors de travaux d’enrochement.

R

Renforcement
Le géotextile de renforcement améliore fortement les propriétés mécaniques du sol, assure la stabilité de l’ouvrage.

Résistance à la traction
Résultat en kiloNewton de la résistance au déchirement.

S

Séparation
Le géotextile de séparation communément appelé « anti-contaminant » évite le mélange des matériaux d’apports dans le sol support..

T

Tertre non drainé
Dispositif hors sol non drainé  utilisant le sable comme système d’épurateur et le sol comme milieu dispersant (système d’infiltration).

Tranchées d’épandage
Le sol en place est utilisé comme système épurateur et comme moyen dispersant, à la fois en fond de tranchée d’épandage et latéralement.

Retour haut de page – SICAM